la bronchite par www.phyto-soins.com

Note: Nous parlerons ici de la bronchite aiguë mais le traitement pour la bronchite chronique est le même (mais doit être accompagné d'un traitement médicamenteux)

La bronchite

Définition:

La bronchite est une inflammation et une irritation des bronches. Elle se caractérise par une toux "grasse" ou "productive" avec des sécrétions jaunâtres. Elle est fréquente (presque tout le monde fera au moins 1 bronchite dans sa vie) et en général n'est pas dangereuse (sauf pour les personnes atteintes de maladies respiratoires comme l'asthme). La bronchite a un pic fin d'automne et en hiver. 

Les causes:

Elle est souvent d'origine virale et rarement bactérienne (donc pas d'antibiotique). Le virus est inhalé et vient s'installer dans nos bronches où il se multiplie. La bronchite peut-être primaire ou secondaire suite à un rhume ou une grippe. Lorsque la bronchite est bactérienne, il y a un risque de complication en pneumonie. Attention également à ne pas confondre la bronchite aiguë avec l'asthme (erreur fréquente).

Les symptômes:

La bronchite provoque une toux profonde avec des expectorations grasses de couleur jaune à verdâtre. La toux s'accentue en position couchée et en présence de particules fines (tabac, fumée de cheminée, pollution...). Le souffle est court avec une sensation de compression au niveau du thorax. Plus rarement il peut y avoir un symptôme grippal: courbature, fatigue, légère fièvre, céphalée, manque d'appétit...

Personnes à risques

Les enfants et les personnes âgées sont les plus exposés. Comme toutes maladies infectieuses, les personnes immunodéprimées devront également faire attention. Les maladies respiratoires (asthme, bronchite chronique, emphysème...) sont des facteurs de risques et d'aggravations.

Nos solutions:

En préventif (et curatif en dose *2):

Le phyto-complexe draineur hépato-rénal pulmonaire, une des armes anti bronchites

Le but de ces préparations est d'augmenter les défenses immunitaires et de "nettoyer" les bronches afin de limiter le risque infectieux

  • Le phytonal: Le phytonal augmente les défenses immunitaires et la tonicité de l'organisme. Indispensable!

  • Le draineur hépato-rénal pulmonaire: permet de détoxifier le foie, les reins et les poumons en stimulant le drainage et l'activation de ses émonctoires.

  • Dépur actif système respiratoire: dépure, purifie et stimule l'appareil respiratoire. Action antiseptique de l'extrait de pépins de pamplemousse. On retrouve notamment le thym dans cette préparation dont plusieurs études prouvent l'efficacité dans cette pathologie.

  • Tisane mélange respiratoire: Une tisane à prendre 3 fois par jour pour purifier ses poumons.

En curatif:

Une bronchite dure en général 2-3 semaines parfois plus. Les solutions ci-dessous permettent de réduire nettement les symptômes et d'accélérer la guérison. Les huiles essentielles suivantes sont expectorantes, mucolytiques, antivirales et antibactériennes (pour éviter les surinfections).

  • Les huiles essentielles sont à l'honneur en curatif avec notamment l'aroma bille hiver qui va allier antivirale et antibactérien, le complexe manifestation productive pour favoriser l'expectoration et la dissolution du mucus (arrêter dès que la toux s'assèche), le complexe inhalation quelques gouttes dans un bol d'eau chaude en inhalation 5 min. Dans l'ensemble de ces mélanges d'huiles essentielles, nous retrouverons les eucalyptus (globuleux et radié) dont nous avons également beaucoup d'études qui montrent leurs efficacités.

  • Si vous avez un diffuseur d'huile essentielle,vous pouvez diffuser le mélange respiratoire.

  • L'huile merveilleuse sera intéressante aussi de par son rapport qualité prix et sa polyvalence. Avec ses 64 huiles essentielles, ce complexe est un antiviral, un expectorant et un mucolytique incroyable.

Le complexe manifestation productive permet d'éliminer plus vite le mucus et de soigner la bronchite

A noter qu'après l'épisode de toux grasse suit une toux sèche que l'on peut soulager avec manifestation sèche.

Nos conseils:

En préventif:

  • Éviter les polluants atmosphériques (pollution, peinture, fumées...), l'air froid et sec et un environnement malsain (poussières, moisissures...).

  • Ne pas fumer (le tabac augmente la quantité de mucus et le rend plus épais)

  • Renforcer son système immunitaire avec les solutions ci-dessus mais aussi en dormant bien, en ayant une activité physique et en mangeant sainement.

  • l'hygiène des mains est primordiale.

  • Éviter de faire fonctionner la cheminée ou le poêle à bois durant les périodes d'épidémies.

En curatif:

Les conseils ci-dessus devront être observés avec la plus grande rigueur

  • Bien s'hydrater (tisane, bouillon et eau)

  • Se reposer
  • Prendre des bains chauds

  • Un taux d'humidité proche de 50% est bien. Trop sec, le mucus aura du mal a s'éliminer. Trop humide, une prolifération bactérienne peut entrainer une pneumonie chez le sujet sensible.


Accept

Pour votre confort de navigation, nous utilisons des cookies.