L'entorse est une blessure courante qui doit être correctement traiter pour éviter des récidives. Nous allons voir dans cet article les différents traitements naturels que l'on peut prendre dans la phase inflammatoire puis dans la phase de cicatrisation. 

Qu'est ce qu'une entorse? Symptômes, causes et prévention.

Pour bien comprendre ce qu'est une entorse, allons voir l'anatomie d'une articulation de la cheville (l'articulation la plus concernée par les entorses):

Traitement naturel des entorses

L'entorse est une élongation voir une déchirure des ligaments. Les ligaments sont des bandes fibreuses très résistantes mais aussi très peu extensibles puisqu'ils jouent un rôle de maintien des os entre eux. Lorsqu'un ou des ligaments sont étirés, on parle de foulure ou d'entorse légère. Lorsqu'il y a une déchirure partielle, on parle d'entorse modérée et enfin une déchirure totale du ligament est une entorse grave. Parfois l'entorse est compliquée d'une fracture ou d'une rupture de tendon.

Les symptômes

  • La douleur: plus ou moins intense en fonction de la gravité. La mobilisation de l'articulation est très douloureuse en cas d'entorse grave.
  • Un gonflement: plus il est rapide et important, plus l'entorse est grave. Sur une foulure, le gonflement peut mettre plus de 12h à apparaître mais il faut que quelques minutes lorsque l'entorse est importante.
  • Le bleu: Il apparaît lorsqu'il y a eu déchirure. Il n'y a donc pas d'ecchymose pour une foulure.
  • A noter que lorsque l'entorse est grave, le blessé a pu ressentir un craquement ou une sensation de déchirure.

Les causes

L'entorse survient généralement suite à une extension ou une torsion supérieure à ce que l'articulation peut avoir. L'entorse peut aussi être liée à un coup reçu. Les sportifs, les personnes âgées et les personnes en surpoids sont les 1ers concernés. Un mauvais équipement, un mauvais échauffement, un antécédent d'entorse ou encore une fatigue articulaire importante sont des facteurs favorisants.

Traiter l'urgence:

Plus l'entorse est prise en charge rapidement, moins il y aura de séquelles. On retient ces 4 lettres: RGCÉ.

Repos: l'articulation ne doit pas être sollicité pendant 48 à 72h

Glace: l'application immédiate de glace pendant 10 min va éviter l'inflammation, calmer la douleur et limiter l'hémorragie si elle existe. On ré-applique de la glace pendant 10min toutes les 2 heuresLe baume ancestral pour soulager la douleur de l'entorse

Compression: la glace doit être maintenue par des bandes élastiques qui vont comprimer l'articulation. Pas trop serré pour ne pas couper la circulation sanguine mais assez pour arrêter un éventuel saignement.

Élévation: Pour une entorse de la cheville, le pied doit être surélevé, idéalement au dessus du coeur pour favoriser le retour veineux et l'élimination du liquide inflammatoire.

Lorsque vous pratiquez un sport, pensez à avoir dans votre sac un de nos de 2 baumes et des poches de froid. Appliquer légèrement le baume puis le froid. Les baumes contiennent des huiles essentielles et des plantes comme l'Arnica qui vont favoriser la cicatrisation, réduire l'ecchymose et l'inflammation. On pourra également traiter la douleur et l'inflammation par voie orale avec notamment le dépur actif système articulaire

Éviter les complications et la récidive:

Lorsque vous appliquez les conseils ci-dessus, la guérison est rapide et sans complication. La consultation n'est pas nécessaire si vous pouvez marcher. Si l'entorse est grave, une radiographie écartera une fracture. Une fois la phase inflammatoire passée, nous allons voir comment éviter les récidives.

Pour que le tissu cicatrise et se régénère correctement, il faut lui apporter les bonnes briques de construction. Les minéraux indispensables pourront être apportés par l'alimentation ou par des plantes comme la Prêle et l'Ortie. La silice végétale organique est très intéressante dans cette indication. L'apport d'oméga 3 et d'huile de foie de morue apportent les acides gras essentiels. S'il y a eu fracture, le phyto'gem n°23 cartilages et articulations va stimuler la régénération osseuse et cartilagineuse.

Au niveau alimentaire, éviter les aliments acides et acidifiants (viandes, sucres raffinés...). Buvez suffisamment d'eau et mangez un peu plus de fruit et de produits laitiers. Parfois, une prise de vitamines et minéraux est très intéressante. 

Nous vous conseillons une prise en charge par un kinésithérapeute pour travailler la proprioception, le renforcement musculaire et permettre aux ligaments de retrouver leur capacité. Il vous conseillera peut-être la pose d'une orthèse lors de la reprise du sport.