Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité dans le monde (la 2ème en France avec 180 000 décès par an). On regroupe sous le terme "maladie cardio-vasculaire" les maladies du cœur et des vaisseaux (150 000 km de réseaux!) . Les principales sont l'insuffisance cardiaque, l'angine de poitrine, l'infarctus, l'AVC, la phlébite... Les facteurs de risques de ces maladies sont les mêmes: le cholestérol, l'hypertension, le tabagisme, le surpoids, le diabète... Nous allons voir que nous pouvons protéger nos artères et notre coeur naturellement:

Quelques explications:

Nos organes sont nourris et oxygénés par le sang acheminé par les artères. Ces "tuyaux" fonctionnent grâce à une pompe: notre cœur. Avec l'âge et en fonction de nos habitudes de vie, la plomberie s'obstrue (athérosclérose) diminuant le diamètre du vaisseau. L'artère s'épaissit, perd son élasticité et durcit (artériosclérose). Cette dégradation est le plus souvent sans symptômes jusqu'au jour où un infarctus ou un accident vasculaire cérébral se déclenche. La maladie peut aussi se mettre en place progressivement comme avec l'insuffisance cardiaque ou l'angine de poitrine. Parfois ce sont les veines qui sont touchées, des varices apparaissent ainsi qu'un risque de phlébite.le système cardio vasculaire

Voici un petit tableau récapitulatif des symptômes courants et des réactions à avoir:

Symptômes des AVC, infarctus et autres maladies circulatoires

Prévention: changez vos habitudes!

Il est vrai que nous ne sommes pas tous égaux devant les maladies cardio-vasculaires. L'hérédité, l'âge et le sexe sont des facteurs inéluctables. Mais les principaux facteurs de risques sont tous modifiables. Le cholestérol, l'hypertension, le surpoids, la sédentarité, le tabagisme, l'alimentation, nous pouvons agir sur tous ces facteurs.

Le tabac

L'arrêt du tabac est le 1er geste que devront faire les fumeurs. Chez les personnes de moins de 45 ans qui font un infarctus, 90% sont des fumeurs. L'arrêt du tabac diminue de 50% le risque de récidive. Les substituts nicotiniques, la cigarette électronique, l'hypnose, l'acuponcture, la tisane du fumeur, les aides au sevrage sont nombreuses et moins couteuses que l'achat du tabac. Vous trouverez toutes les infos pour arrêter de fumer sur le site tabac-info-service

Le cholestérol

Le cholestérol est indispensable au bon fonctionnement de nos cellules. Il permet de leur apporter de la souplesse et de les protéger contre les agressions extérieures. Vous le savez surement, le cholestérol provient au 2/3 d'une synthèse hépatique, l'alimentation représentant l'autre tiers. Mais alors pourquoi le cholestérol augmente? L'alimentation joue bien entendu un rôle, notamment l'excès de graisse saturée (souvent d'origine animale). La génétique, le stress, certains médicaments et certaines maladies augmentent également le cholestérol sanguin.

Baissez naturellement votre cholestérol:

  • Mangez le moins gras possible en privilégiant les viandes blanches et les poissons et variez les huiles végétales pour un apport équilibré d'acides gras insaturés.
  • Augmentez votre apport en fruits et légumes qui, en plus d'apporter des vitamines et minéraux, vont être anti-oxydant et éviter le dépôt du cholestérol dans les artères.
  • Venons en aux plantes médicinales. Comme nous l'avons vu, le foie va être l'organe cible. les plantes vont diminuer la synthèse hépatique de cholestérol. Parmi les plus courantes, nous retrouverons l'Artichaut, le Pissenlit, l'Olivier, le Fenugrec, le Nopal, le Curcuma... Nous pouvons inclure également la levure de riz rouge qui contient naturellement une molécule de la famille des statines. Parmi les préparations, nous vous proposons le phyto-complexe cholest-moins (une préparation liquide complète), son équivalent tisane ou encore les bourgeons qui sont également intéressants. Un peu à part, la levure de riz rouge sera réservée aux hypercholestérolémies élevées, les gélules sugar-cholest seront intéressantes en cas de glycémie un peu élevée en plus du cholestérol et le phyto-complexe trilipichol si vous avez également un taux de triglycérides élevé.

L'hypertension artérielle

La pression artérielle, lorsqu'elle est trop élevée, va entrainer un vieillissement prématuré des artères et la fatigue du cœur. L'hypertension est une maladie silencieuse, sans symptôme (sauf pic de tension), mais qu'il faut absolument traiter pour éviter la sanction dans 10, 20 ou 30ans. Lorsque la tension est modérée (inférieure à 14/9), des mesures hygieno-diététiques et quelques plantes médicinales permettront un retour à la normale que vous pourrez constater à la maison avec un tensiomètre.

Baissez naturellement votre tension artérielle:

  • Attention au sel: sa consommation excessive de sel peut entrainer une hypertension. Il existe une sensibilité au sel différente d'une personne à l'autre. Diminuer sa consommation de sel aura un effet sur la tension seulement chez une personne sur deux. Testez une diminution drastique de votre consommation de sel pendant 1 mois et mesurez votre tension: si la tension a baissée, alors il faudra être vigilant, vous êtes sensible au sel. Dans le cas contraire, vous êtes insensible au sel, pas de régime hyposodé mais vigilance toutefois.
  • Gérez votre stress: Ce n'est pas une cause d'hypertension mais cela participe à des poussées de tension ponctuelles qui peuvent être grave. Certaines personnes ont une hypertension chez le médecin et plus rien chez eux, la consultation ayant générée un stress. Nous savons également que le simple souvenir d'un stress ou d'un choc psychologique augmente la tension ponctuellement.
  • Les plantes médicinales ayant une activité sur l'hypertension sont assez nombreuses: par exemple, l'action diurétique des queues de cerises entraine une légère diminution du volume sanguin et donc de la tension. D'autres plantes vont avoir des modes d'actions: les plantes vasodilatatrices (Olivier, Cassis, Camomille, Ail...) qui vont dilater les vaisseaux, des actions sur l'enzyme de conversion de l'angiotensine (Aubépine, Ail..), des actions directes sur le coeur: bradycardisant (diminue les battements du cœur), protecteur (effet anti-oxdydant entre autres), coronarodilatation... Les préparations que l'on propose sont nombreuses, vous les retrouverez en bas de l'article mais nous souhaitons mettre en avant une plante formidable que vous connaissez obligatoirement: l'Ail.

L'Ail est un incontournable de la cuisine mais il ne faut pas oublier qu'il a d'abord été cultivé comme plantes médicinales. L'Ail a en effet de nombreuses vertus et indications:

  • Hypertension
  • Hypercholestérolémie
  • Prévention des thromboses et de l’artériosclérose
  • Diabète

On rajoutera qu'il est très intéressant dans la prévention du cancer.

les capsules d'Ail macéré: le bien-être à petit prix

Le diabète

Le diabète, surtout lorsqu'il n'est pas sous contrôle, va toucher presque tous les organes dont le cœur et les vaisseaux sanguins. Le diabète fragilise notamment les plus petits vaisseaux qui apportent l'oxygène aux cellules. Le diabète augmentant la coagulation, le risque d'obstruction est alors augmenté. Le diabète de type 2 est souvent accompagné de cholestérol, d'hypertension et de surpoids qu'il faut également traiter.

Traitez naturellement votre diabète

En plus des mesures hygièno-diététiques indispensables, d'un suivi régulier de la glycémie et éventuellement d'un traitement médicamenteux, certaines plantes médicinales peuvent diminuer la glycémie. C'est le cas notamment du Fenugrec, de la Myrtille, la Chicorée, l'Ail ou encore la Coriandre.. Le phyto-complexe sucre moins est une des préparations les plus intéressantes, tout comme son équivalent tisane ou gélules.

Le surpoids

L'obésité est un facteur qui va influencer les précédents déréglements. En effet, un IMC trop élevé risque d'entrainer une augmentation du cholestérol, de l'hypertension et du diabète. En plus de cela, l'excès de poids fatigue le coeur et accélère nettement le vieillissement des artères et des veines. On notera toutefois qu'une obésité androïde c'est à dire située essentiellement dans le haut du corps (ventre, poitrine, cou...) est nettement plus dangereuse qu'une obésité gynoïde située en bas du corps (cuisses, hanches et fesses). Une perte de poids permet de diminuer par 2 le risque de maladies cardio-vasculaires. Nous vous renvoyons vers les préparations minceur pour vous accompagner dans un régime hypocalorique.

Le stress

Nous avons déjà parlé du stress pour son implication dans la poussée de tension. Mais le stress chronique et la dépression peuvent amener à l'infarctus. La femme est plus sensible au stress et aux chocs psychologiques. La chronicité crée un terrain favorable mais le choc psychologique est un élément déclencheur (qu'il soit heureux ou malheureux). Il augmente le rythme cardiaque et la tension artérielle. Être bien dans sa tête permet d'être bien dans son corps. N'hésitez pas à découvrir les techniques de relaxation comme le yoga ou la sophrologie. Enfin la phytothérapie peut être très précieuse pour diminuer les conséquences physiques d'un stress chronique et pour mieux vivre un choc psychologique.

Préserver son cœur et ses artères est un challenge de tous les jours. L'alimentation, l'activité physique, avoir un bon sommeil et bien sûr réduire les 6 facteurs de risque sont la clé pour avoir un bon cœur et de bonnes artères. Enfin, pour les personnes qui veulent prévenir plutôt que guérir, nous vous proposons l'excellent phyto'gem cardio-vasculaire qui va prévenir l'artériosclérose.