Symbole de féminité, la courbure des hanches peut parfois être trop marquée et devenir disgracieuse. Culotte de cheval, silhouette en forme de poire, nous allons voir que certaines plantes médicinales peuvent aider à harmoniser la silhouette et perdre des centimètres au niveau des hanches.Comment perdre la culotte de cheval

Commençons par un petit rappel anatomique: les femmes vont stocker naturellement un peu plus de graisses que les hommes. Et oui, il faut bien que bébé ait quelques réserves quand il viendra se nicher dans le ventre de maman. Ce stockage de graisse se fait essentiellement sur les hanches, les fesses et le haut des cuisses contrairement à l'homme qui stocke plus facilement sur le ventre. Mais rassurez vous mesdames, à la ménopause, la graisse décidera de venir s'installer également sur vos abdos !

A cela se rajoute une éventuelle rétention d'eau, une mauvaise circulation lymphatique et/ou sanguine et une part de génétique qui fait que chaque femme a sa morphologie. Bon et maintenant on fait comment pour s'en débarrasser ?

Au risque de vous décevoir, il n'y a pas de solutions miracles. Le tissu adipeux peut diminuer de volume mais ne disparaît pas. Et pour le faire diminuer de volume, il faut utiliser les réserves de graisses comme combustible. L'équation est connue : moins d'apports et plus de dépenses.

L'alimentation : Commencez déjà par prendre votre temps pour manger. Mastiquez lentement et suffisamment longtemps. Les signaux de satiété arriveront plus vite et vous ne mangerez pas plus que ce que votre organisme a besoin. N'hésitez pas à fractionner les repas et faire un goûter avec un fruit, une poignée de noix ou un laitage. Dans l'assiette, on privilégie les aliments moins gras et moins sucrés et le moins transformés possible. Attention au sel qui augmente la rétention d'eau.

Augmenter les dépenses : L'exercice physique est indispensable pour plusieurs raisons :

  • On brûle des calories et si l'effort est suffisamment long et intense, on active la lipolyse (le déstockage des graisses).
  • On entretient le muscle et celui ci demande des calories pour s'entretenir. C'est un cercle vertueux : un corps musclé brûle plus de calories au repos qu'un corps gras.
  • On améliore le système cardio-vasculaire et le tissu adipeux est mieux irrigué en sang ce qui favorise la lipolyse.

On peut travailler des exercices spécifiques pour les fesses et les hanches (fentes avant et arrière, squat...) ou faire du vélo, du jogging, de la marche active ou encore de la piscine.

Les plantes médicinales : Elles sont intéressantes à plus d'un titre. Comme on l'a vu, pour activer la lipolyse, il est important d'avoir un bon apport sanguin (qui transporte les hormones d'activation de la lipolyse). Les plantes circulatoires comme la Vigne rouge ou le Marron d'Inde sont intéressantes pour décongestionner le bassin, oxygéner les tissus et donc activer la lipolyse. Les plantes diurétiques vont supprimer l'excédent d'eau (Sureau noir, Cerise...), les plantes anti-inflammatoires agissent sur l'aspect gonflé et peau d'orange. La Sauge officinale est intéressante comme phyto-oestrogène. Enfin des plantes de drainages comme la Criste marine ou la Ficoïde glaciale sont également utile. Nous avons une préparation idéale, le phyto-complexe BIO hanche au féminin, qui réunit les meilleures plantes et qui permet de perdre quelques centimètres sur les hanches et les fesses. Ce produit peut être pris en synergie avec :

phyto-complexe hanches au féminin