L'extrait de pépins de pamplemousse est depuis longtemps utilisé pour améliorer sa résistance face aux bactéries, virus et champignons. Nous allons détaillé ici les principes actifs retrouvés dans les pépins de pamplemousses (ainsi que la pulpe et le zeste), les études sur l'EPP, les différentes utilisations et les précautions d'emploi. Les bienfaits de l'extrait de pépins de pamplemousse

Composition:

La pulpe contient du glucoside de naringine (un flavonoïde), de la vitamine C et de la vitamine B1.

Les pépins contiennent: du naringénine (action anti-inflammatoire notamment), de la dydimine, néohespéridine, hespéridine (qui diminue les risques cardio-vasculaires), des flavonoïdes, des coumarines, des furanocoumarines, des limonoïdes, des caroténoïdes...

Les études sur l'extrait de pépins de pamplemousse:

Depuis plusieurs décennies, un grand nombre d'études ont été réalisées sur l'extrait de pépins de pamplemousse. Si la plupart montre clairement une activité antibactérienne in vitro, il faut noter que certains produits contenaient des conservateurs chimiques ce qui faussent bien évidemment les résultats. Il y a toutefois des études plus récentes et plus sérieuses, voici quelques liens: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12165191/, http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15610620?dopt=Abstract et https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12165190/.

Voici les conclusions:

Bien que l'EPP semble avoir un effet inhibiteur un peu plus important sur les organismes gram-positifs que sur les organismes gram-négatifs, son efficacité comparative contre un large éventail de biotypes bactériens est significative.

Les données initiales montrent que l'EPP a des propriétés antimicrobiennes contre un large éventail d'organismes gram-négatifs et gram-positifs à des dilutions jugées sûresÀ l'aide de la microscopie électronique à transmission à balayage (STEM), le mécanisme de l'activité antibactérienne de l'EPP a été révélé. Il était évident que l'EPP perturbe la membrane bactérienne et libère le contenu cytoplasmique dans les 15 minutes suivant le contact, même à des concentrations plus diluées.

Les utilisations les plus courantes:

Les utilisations ci-dessous sont données à titre informatif et il faut toujours prendre un avis médical si les symptômes persistent.

Note: sur le site, vous trouvez un extrait de pépins de pamplemousse "classique" que l'on privilégie pour une utilisation externe et le Bio-citrucid une version "activée" que l'on utilise en interne. 

En externe:

  • Maux de bouche (aphtes etc.) (1 càc diluée dans 1 verre d'eau). Si ça ne suffit pas, les huiles essentielles muqueuses buccales sont puissantes.
  • Hallitose = mauvaise haleine: en gargarismes - (1 càc dans 1 verre d'eau)
  • Lèvres gercées: diluer quelques gouttes dans une c.à s. d'huile et appliquer plusieurs fois par jour
  • Herpes labial = boutons de fièvre: quelques gouttes diluées dans une c.à s. d'huile. Appliquer plusieurs fois par jour. Les huiles essentielles lèvres saines sont également intéressantes.
  • Dissoudre le tartre quelques gouttes directement sur une brosse à dents humide. Brosser les dents 3 x par jour
  • Gingivite comme pour dissoudre le tartre. 
  • Sinusite: se rincer le nez avec la solution diluée suivante 1 càc dans un demi verre d'eau. Une inhalation d'huiles essentielles en complément donne d'excellents résultats.
  • Angine, maux de gorge et toux 1 càc diluée dans une tasse d'eau tiède. Se gargariser 5 à 6 fois par jour. Utiliser en même temps l'extrait bio-citrucid en interne : entre 3 et 15 gouttes dans un verre d'eau ou, si trop acide, un verre de jus de fruits 2 à 3 fois par jour. Commencer par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose)
  • Shampooing traitant, anti-démangeaison et Pellicules: Mettre une dose de votre shampooing habituel dans la main et y ajouter 1 càc d'EPP. Masser le cuir chevelu pendant environ 2 minutes)
  • Eczéma, psoriasis: diluer à 20% dans de l'huile végétale. Appliquer sur l'eczéma, le psoriasis et autres dermatites sèches.
  • Acné et boutons d'origine diverse: appliquer pur à l'aide d'un coton tige directement sur le bouton. Possibilité de mettre avec les huiles essentielles peau saine
  • Coupures, égratignures, brûlures légères : diluer quelques gouttes d'EPP dans un peu d'eau et poser très délicatement en compresse sur la plaie ou la brûlure
  • Piqûres d'insectes: appliquer sur la piqûre sans dilution. Pour les peaux sensibles, diluer dans un peu d'eau ou d'huile. En combinaison avec le complexe d'huiles essentielles piqure d'insectes
  • Verrues: extrait pur directement sur la verrue 2 x par jour. Excellent vecteur du sycostop, un complexe d'huiles essentielles contre les verrues.
  • Mycose des pieds: quelques gouttes directement sur l'ongle voir aussi les huiles essentielles protection des pieds.
  • Transpiration excessive des pieds: Bains de pieds avec 1 à 2 càc d'extrait de pépin de pamplemousse. voir également bain de pied à la propolis
  • Cors et cals: bains de pieds de 5 à 10 min. 1 cuillère à café d'extrait de pépin de pamplemousse et éventuellement 1 càc du bain de pied indiqué ci-dessus


En interne:


Utilisation de l'extrait en interne: une 1 cuillère à café dans un verre d'eau ou, si trop acide, de jus de fruits 2 à 3 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes aient disparu. Nous vous conseillons pour la voie interne le BIO-citrucid (version activée par adjonction d'ion métallique), 10 à 30 gouttes sont suffisantes. 

  • Inflammations en général
  • Rhumes et grippe
  • Infections gastro-intestinales
  • Gastrites, ulcères (hélicobacter pylori)
  • Candida albicans
  • Tous problèmes dus à des champignons, levures ou moisissures : problèmes cardiovasculaires, rhumatismes, arthrite, goutte, asthme, sinusite, gastrite, tuberculose, cancer.
  • Candida dans les intestins pouvant donner des symptômes tels que: flatulence, diarrhée, colite, ulcères du système digestif, allergies, hyperactivité, déséquilibres hormonaux, maux de tête, migraines, mauvaise mémoire, perte d'équilibre, maux d'oreilles, problèmes de reins etc...
  • En voyage dans les pays où l'eau et la nourriture ne sont pas toujours fiables: quelques gouttes diluées dans un verre d'eau tous les jours pour prévenir l'installation de parasites, vers, etc.


CONTRE-INDICATIONS :

- Aucun effet secondaire n'a été relevé, même chez les femmes enceintes, mais demander l'avis de son médecin pour être 100% certaine.

- Prudence si on se connait une allergie aux agrumes.

- Le jus de pamplemousse et le pamplemousse sont contre-indiqués dans de nombreuses pathologies car ils augmentent la concentration sanguine du médicament et donc le risque de sur-dosage. L'extrait de pépins de pamplemousse n'a pas les mêmes risques mais prudence et avis médical nécessaire lorsque vous prenez les médicaments suivants:

Gastro-intestinal

- Cisapride (Prepulsid ®)
- Domperidone (Motilium ®)

Problèmes cardiovasculaires

- Amiodarone (Cordarone ®)
- Apixaban (Eliquis ®)
- Cilostazol (Pletal ®)
- Clopidogrel (Plavix ®)
- Dronedarone (Multaq ®)
- Eplerenone
- Ergotamine
- Ticagrelor (Brilique ®)
- Verapamil (Isoptine ®)

Anti-cholesterol

- Atorvastatine (Tahor ®)
- Lovastatin
- Simvastatine

Système nerveux central

- Alfentanil (oral) (Rapifen ®)
- Buspirone
Dextromethorphane (Humex toux sèche ®, Tussidane ®, Drill toux seche ®)
- Fentanyl (oral) ( Abstral ® )
- Ketamine (oral)
- Lurasidone
- Oxycodone (Oxycontin ®)
- Pimozide (Orap ®)
- Quetiapine (Seroquel ®)
- Ziprasidone (Geodon ®)

Anti-infectieux

- Erythromycine (Pediazole ®, Erythrocine ®, Erythrogel ®, Eryfluid ®, Antibiotrec ®)
- Halofantrine ( Halfan ®)
- Maraviroc (Celsentri ®)
- Primaquine
- Quinine (Hexaquine ®, Surquina ®)
- Rilpivirine (Edurant ®)

Anticancer

- Crizotinib
- Erlotinib (Tarceva ®)
- Everolimus (Afinitor ®)
- Lapatinib (Tykerb ®)
- Dasatinib (Sprycel ®)
- Nilotinib (Tasigna ®)
- Pazopanib (Votrient ®)
- Sunitinib (Sutent ®)
- Vandetanib (Caprelsa ®)
- Venurafenib

Immunosuppresseurs

- Cyclosporine (Ciclosporine ®, Neoral ®)
- Sirolimus (Rapamune ®)
- Tacrolimus (Protopic ®)

- Toutes ces indications sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des prescriptions. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.