La solution naturelle contre les mycoses de l'ongle et de la peau

Les huiles essentielles, on le sait, sont très efficaces contre les bactéries et les virus. Mais certaines ont également une activité antifongique remarquable et beaucoup d'études viennent le confirmer.

Pourquoi les huiles essentielles plutôt qu'un antifongique chimique? Parce qu'elles sont plus efficaces! Palmarosa par exemple a été comparé à des antifongiques de référence et il a montré une efficacité supérieure. Palmarosa agit sur la membrane cellulaire qui est détruite. Le tea tree a lui été étudié face au fluconazole et au clotrimazole et il est d'efficacité égal et même supérieur au fluconazole pourtant un antifongique de référence. Il agit en empêchant la germination de candida (famille de levure responsable des mycoses). S'ils sont aussi efficaces, c'est que les champignons finissent par développer des résistances aux antifongiques chimiques. Ce n'est pas le cas avec les huiles essentielles qui sont composées de nombreuses molécules et qui changent en fonction des récoltes et des terroirs.

Quelles huiles essentielles choisir pour traiter une mycose de l'ongle (onychomycose) ou de la peau?

D'abord il est à noter qu'il est préférable d'utiliser une synergie de plusieurs huiles essentielles. Celle ci est supérieure à la somme des activités de chacune. On multiplie ainsi les chances de venir à bout des champignons.

  • Palmarosa: C'est une huile essentielle de référence pour les infections fongiques. Ses propriétés sont attribuées en grande partie au géraniol (80% environ). Palmarosa a été plus efficace que certains antifongiques de référence notamment sur les dermatophytes et les levures Saccharomyces cerevisiae. Palmarosa a également l'avantage d'être hydratante, cicatrisante, astringente et stimulante cellulaire.
  • L'Eucalyptus globuleux: plus connue pour ses propriétés sur la sphère ORL et pulmonaire, l'Eucalyptus globuleux n'en demeure pas moins un excellent antifongique. Il est par exemple intéressant pour son activité sur Trichosporon ovoides responsable d'une mycose du cuir chevelu. L'Eucalyptus est riche en eucalyptol (1,8-cinéole).
  • Le Thym à thujanol est également un bon antifongique. C'est le chémotype de Thym vulgaire le plus intéressant dans cette indication.
  • Le Tea-tree, riche en terpinène-4-ol est un redoutable antifongique. Il est efficace sur les candidas responsable des mycoses vaginales. Son activité sur les mycoses cutanés a été comparé au fluconazole et son efficacité est comparable.
  • Nous pourrions citer la Lavande vraie, la Lavande stœchade, l'Origan d'Espagne, le Cèdre de l'Atlas, le Vétiver ou encore la Citronnelle de Ceylan.

Ces huiles sont destinées principalement à une utilisation cutanée ou unguéale (sur l'ongle). En voie interne, on pourra se diriger vers les huiles essentielles 3D et en particulier le mélange parafongi.

Avertissement : Ce site n'est pas un site médical et les produits que nous fournissons ne sont pas des médicaments mais des compléments alimentaires. Les informations, propriétés, indications, contre-indications, posologies, précautions d'emploi ne sont donnés qu'à titre informatif. L'avis d'un médecin est primordial avant la prise d'un traitement même naturel. En aucun cas, les informations données sur notre site ne constituent une prescription.