Le Curcuma a des propriétés médicinales très intéressantes, découvrez les dans cet article

Le Curcuma est une des plantes médicinales les plus étudiées et pourtant il n'a pas fini de nous dévoiler ses bienfaits. Ingrédient clé du curry auquel il donne sa couleur, le Curcuma fait parti de la cuisine indienne depuis des millénaires. Est-ce pour cela que les indiens ont 4.4 fois moins de cas de maladie d'Alzheimer chez les 70-79 ans qu'aux états-unis? Des études tendent aujourd'hui à le prouver. Découvrons tous les bienfaits connus à ce jour du Curcuma Longa!

Commençons par la composition du Curcuma:

  • la moitié du Curcuma est composé de Saccharide dont l'amidon. Cette partie n'a aucun intérêt thérapeutique.
  • Le Curcuma contient des Curcuminoïdes (ces molécules lui confèrent sa couleur jaune) : Curcumine et ses dérivés desméthoxycurcumine, bidesméthoxycurcumine, dihydrocurcumine (principes actifs majeurs). La Curcumine a fait l'objet de nombreuses études et elle est à l'origine de la majorité des propriétés attribuées au Curcuma. A noter que la Curcumine est utilisé comme colorant alimentaire sous le n° E100 et présent notamment dans les bonbons TicTac (inutile d'en manger des tonnes, cette curcumine n'a plus d'activité thérapeutique)
  • Le Curcuma contient également une huile essentielle riche en zingibérène et en turmérone.

Propriétés généralement reconnues par les experts en phytothérapie et confirmées par des études ou analyses in vitro:

  • Le Curcuma est un anti-inflammatoire scientifiquement prouvé par de nombreuses études. Notamment grâce à une molécule, la curcumine, l'action anti-inflammatoire a été démontrée sur des modèles d'inflammation aigue et chronique (arthrite, granulome...). La curcumine joue un rôle d'inhibiteur sur un grand nombre de molécules pro-inflammatoires. Et cela avec une sécurité d'emploi et très peu d'effets secondaires.
  • La Curcumine (et ses dérivés) est un puissant anti-oxydant. Elle piège les radicaux libres et protège le foie et les reins.  
  • Hépatoprotecteur. Le Curcuma protège la cellule hépatique notamment du paracétamol mais aussi de nombreuses molécules comme le tétrachlorure de carbone, méthotrexate (utilisé dans de nombreux cancers et polyarthrites), diméthylbenzanthracène (cancers)... Le Curcuma joue un rôle préventif sur la cirrhose et la fibrose hépatique.
  • Anti-ulcéreux et anti Hélicobacter pylori.
  • Des recherches récentes montrent l'effet neuro-protecteur de la curcumine. Que ce soit pour la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson, les résultats sur les animaux sont remarquables. Préventivement, la Curcumine protège de molècules neurotoxiques (6-hydroxy dopamine et de l'acide quinolinique). Mais le plus étonnant, c'est qu'en curatif, la Curcumine bloquerait l’accumulation de protéine bêta-amyloïde et détruirait les plaques existantes dans la maladie d'Alzheimer. Ce qui conduit à améliorer la qualité de vie, la durée de vie et le comportement des malades. 
  • Le Curcuma prévient de nombreux cancers. Il est potentiellement anti-cancéreux sur plusieurs cancers: oesophage, ovaires, foie, colorectal et peau. Le Curcuma favorise l'apoptose des cellules cancéreuses (leur mort), il diminue l'expression des proto-oncogènes (les gênes mutés à l'origine de cellule cancéreuse) et il est anti-néoangiogénique (empêche la formation d'un réseau sanguin autour de la tumeur). C'est également un excellent protecteur cellulaire vis à vis des chimiothérapies anti-cancéreuses. 
  • Et ce n'est pas fini! Le Curcuma hypolipidémiant et hypocholestérolémiant. Il a également une action antidiabétique. Le Curcuma contribue au confort digestif. Il maintient la santé musculaire et articulaire et il contribue à un bon équilibre nerveux.
Curcuma: panorama de ses propriétés

Indications: Cholestérol, digestion, diabète, pathologie inflammatoire, rhumatisme, Parkinson?, Alzheimer?, adjuvant aux traitements contre les cancers, prévention des cancers?, protection du foie

En complément: pour augmenter et compléter les propriétés du Curcuma, on l'associe à 2 plantes: le Poivre noir et le Gingembre. On vous explique pourquoi:

  • Le poivre noir contient une molécule que l'on appelle la pipérine. Celle ci augmente la biodisponibilité de la curcumine (qui est assez faible). De plus, la pipérine a elle même une action anti-inflammatoire, neuroprotectrice et anti-oxydante. 2 études montrent une activité inhibitrice de la croissance et des métastases de certains cancers (attention toutefois il peut aussi interférer avec certains anticancéreux)
  • Le Gingembre est de la même famille que le Curcuma, l'association semblait logique (pratiquée depuis l'antiquité) et la pratique le confirme. Le Gingembre a une activité anti-nauséeuse bien connue (proposé dans certaines maternités même si certains le déconseillent pendant la grossesse et dans les centres d'oncologie). C'est un anti-oxydant et anti-inflammatoire intéressant

Avertissement : Ce site n'est pas un site médical et les produits que nous fournissons ne sont pas des médicaments mais des compléments alimentaires. Les informations, propriétés, indications, contre-indications, posologies, précautions d'emploi ne sont donnés qu'à titre informatif. L'avis d'un médecin est primordial avant la prise d'un traitement même naturel. En aucun cas, les informations données sur notre site ne constituent une prescription.

Pour votre confort de navigation, nous utilisons des cookies. Cliquez ici pour plus d'informations

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 3€ vient de vous être accordé.

Code :