Si votre glycémie monte et que le spectre du diabète pointe le bout de son nez. Si vous cherchez d'abord à modifier votre hygiène de vie: alimentation, activité physique, perte de poids éventuelle... Si vous souhaitez commencer par des plantes médicinales avant de prendre un traitement médicamenteux, alors vous êtes au bon endroit !

Note importante: on parle ici exclusivement du diabète de type 2 (appelé aussi diabète gras) qui représente 90% des cas de diabète. Le diabète de type 1 ne se traite pas par les plantes et nécessite de l'insuline.

Petit rappel de ce qu'est le diabète:

Le diabète type 2 est un dérèglement de la glycémie, le taux de sucre dans le sang. Contrairement à ce que l'on pense souvent, l'excès de sucres n'est pas la cause du diabète de type 2 mais plutôt le surpoids, le manque d'activité physique, le tabac, l'hypertension et une part d'hérédité. L'obésité entraine un excès de graisse, ce qui va crée une insulinorésistance c'est à dire que l'insuline est moins bien captée par l'organisme. Comme on peut le voir sur le schéma ci-dessous (source: https://www.docteurclic.com/), dans le fonctionnement normal, l'insuline sécrétée par le pancréas se fixe sur son récepteur ce qui permet la capture du glucose sanguin et donc la baisse de la glycémie. Lorsque le diabète s'installe, le récepteur de l'insuline fonctionne mal et le glucose (le sucre) reste dans le sang et la glycémie monte.

Le mécanisme du diabète de type 2 - www.phyto-soins.com

Dans un premier temps, le pancréas va compenser en fabriquant plus d'insuline mais il va finir par s'épuiser et la production d'insuline va baisser puis s'arrêter. A ce stade, le traitement consistera à fournir de l'insuline de synthèse à l'organisme. Nous allons vous indiquer comment éviter d'en arriver là.

Suis-je diabétique? 

Pour savoir si l'on est diabétique, il faut connaître sa glycémie à jeun. Pour cela, on peut soit faire une prise de sang au laboratoire soit utilisé un lecteur de glycémie (par prélèvement d'une goutte de sang au bout du doigt). 

Les valeurs de glycémie dans le diabète

Une glycémie élevée doit être confirmée à 2 reprises et complétée par le taux d'hémoglobine glyquée qui est un marqueur de la glycémie moyenne.

Quelques chiffres:

  • 5% de la population française souffre de diabète de type 2.
  • 1 adulte sur 4 est diabétique sans le savoir.
  • L'âge moyen du diagnostic est de 65 ans alors que la maladie apparaît dès 40 ans. (source: https://infos-diabete.com/)

Donc un conseil, tester votre glycémie régulièrement dès 40 ans surtout en cas d'antécédant familial.

Quelles plantes médicinales?

Plusieurs plantes médicinales ont un intérêt dans la prise en charge du pré-diabète et du diabète léger. Voici les principales:

  • Le Fénugrec dont on utilise les graines est un anti-diabétique majeur. Il agît de plusieurs manières:
    • le Fénugrec diminue la glycémie post-prandiale (après le repas)
    • Il diminue l'absorption des glucides (sucres)
    • Il améliore l'action de l'insuline
    • Enfin le Fénugrec diminue la production de glucose par le foie

Ces propriétés sont en parties dues à la fénugreekine. Pris sur 3 mois, le Fénugrec fait baisser l'hémoglobine glyquée HbA1c et facilite également la perte de poids. A noter que le Fénugrec peut-être ajouté à l'alimentation.

  • La feuille de Myrtille est intéressante notamment par sa richesse en chrome qui entre en jeu dans la régulation de la glycémie. 
  • L'Ail contient de l'alliicine qui est hypoglycémiant et qui peut aider à réduire les complications du diabète.
  • Riche en inuline, la Chicorée est hypoglycémiante. 
  • Antidiabétique par ses lignanes notamment, la Bardane va être hypoglycémiante par inhibition de l'alpha-glucosidase et elle augmente la tolérance aux glucides.
  • La feuille d'Olivier est également hypoglycémiante grâce notamment à l'oleuropéine et l'acide oléanolique. La feuille d'Olivier potentialise la libération d'insuline induite par le glucose et augmente l'absorption périphérique du glucose.
  • Nous pourrions rajouter l'Eucalyptus, le Nopal, le Gymnema, le Curcuma, la Salsepareille, l'Artichaut, l'Ortie, le Garcinia...  

Nos solutions:

Toutes ces plantes sont intéressantes notamment lorsqu'elles sont utilisées en synergie dans des mélanges. Ainsi nous proposons des préparations dédiées:

  • Le phyto-complexe bio sucre moins: une préparation liquide de plantes fraîches BIO très intéressante à prendre 3 fois par jour.

  • Le pancréas qui sous forme homéopathique va apporter au pancréas une stimulation pour qu'il fabrique plus d'insuline et qu'il soit mieux absorbée. C'est une préparation à destination des personnes fragiles ou qui ont une glycémie un peu haute correspondant au pré-diabète. 

  • La tisane sucre moins est un excellent moyen de terminer un repas et de faire baisser sa glycémie. 
  • Si vous connaissez un peu la phytothérapie, vous aurez remarqué que beaucoup des plantes hypoglycémiantes sont également hypocholestérolémiante. Avec les gélules sugar'cholest vous maintenez votre cholestérol et votre glycémie à des niveaux normaux.
  • l'Ail en capsule est intéressant car en plus d'agir sur la glycémie, il diminue l'hypertension artérielle et le cholestérol.

Nos conseils:

  • Le premier conseil est évidemment de perdre du poids. Le gras qui entoure les organes empêche l'utilisation de l'insuline qui reste dans le sang.

  • Faire du sport permet de garder une bonne musculature qui va augmenter le métabolisme de base c'est à dire la quantité d'énergie nécessaire au corps pour fonctionner. Ainsi la perte de poids est plus facile. Le sport a également un effet direct sur l'absorption de l'insuline.