Les allergies

Il existe différents types de manifestations allergiques avec des symptômes très différents et des allergènes très variés. Les principaux types de manifestations allergiques sont:

  • les allergies alimentaires

  • L'asthme allergique

  • l'eczéma atopique

  • La rhinite allergique... 

Les allergènes:

Il y a 3 grandes familles d'allergènes:

  • Les allergènes qui rentrent par les poumons et qui sont donc aéroportés. C'est le cas de la poussière, des acariens, des poils et plumes d'animaux et bien sûr des pollens. Noter que l'on n'est pas allergique aux acariens mais à leurs déjections, ni aux poils d'animaux mais à la salive et aux squames de ces animaux. 
  • Les allergènes alimentaires avec notamment le lait, les arachides, le lait de vache...
  • Les derniers allergènes sont les allergènes chimiques: les médicaments, les produits de nettoyage (javel, lessive...), le latex, le chrome, les venins....

L'allergie apparaît suite à 2 phases: la sensibilisation puis le déclenchement comme vous pouvez le voir sur ce schéma.Réaction allergique: mécanisme de sensibilisation | phyto-soins

La sensibilisation

La réaction allergique commence par une phase de sensibilisation dans laquelle l'allergène rentre en contact avec un globule blanc (un macrophage). Ce dernier ne devrait pas réagir car l'allergène est normalement bien toléré par l'organisme. Mais lors de ce 1er contact, le macrophage va stimuler la production de lymphocyte T (qui vont garder en mémoire l'allergène) et B qui vont libérer des anticorps spécifiques, les IgE. Ces IgE vont se fixer sur les mastocytes qui sont des cellules de défense sur la peau et les muqueuses. La sensibilisation est activée, le prochain contact avec l'allergène entraînera la réaction allergique.

Le déclenchement:

Lors de la nouvelle mise en contact, les mastocytes avec leurs IgE vont se défendre en produisant des molécules inflammatoires et en particulier de l'histamine. Ces molécules vont déclencher les symptômes suivants: rhinites, asthmes, eczémas, urticaires et cela peut même aller jusqu'à l'œdème de Quincke ou le choc anaphylactique.

Idéalement, la meilleure façon de soigner l'allergie est encore d'éviter l'allergène. Pour cela, il faut déjà le (les) connaître puis pouvoir l' (les) éviter (ce qui n'est pas toujours simple). On peut aussi réduire l'intensité de la réaction allergique et limiter son apparition.

Les symptômes: 

Les symptômes sont très variés et dépendent du type d'allergies:

  • L'eczéma atopique se caractérise par des plaques rouges, sèches, localisées, avec des squames et des démangeaisons.
  • Les allergies alimentaires se déclenchent rapidement après l'ingestion de l'aliment (moins de 30 min). L'apparition de plaques sur la peau et le gonflement du visage (yeux, bouche, langue) sont les symptômes les plus courants. La réaction peut aller jusqu'au choc anaphylactique. 
  • L'asthme allergique a les mêmes symptômes que l'asthme non allergique (respiration difficile et sifflante, serrement thoracique, toux...)
  • La rhinite allergique: les yeux sont rouges, piquent, démangent et pleurent, le nez coule, les sinus peuvent être douloureux et le visage être légèrement gonflé.
  • L'urticaire: l'irruption cutanée est plus soudaine et fugace que dans l'eczéma avec des papules blanches ou roses et une sensation de brûlure et de démangeaison intense.
  • L'allergie aux venins: une allergie qui peut déclencher des symptômes violents et rapide: gonflement, rougeur, douleur et démangeaison au niveau de la piqûre. Jusqu'au choc anaphylactique
  • Le choc anaphylactique est la réaction la plus grave: accélération du pouls, gonflement au niveau du cou, difficultés respiratoires, nausées, vomissements, diarrhée, pâleur et baisse de la tension pouvant entraîner une perte de conscience.

Évolution des allergies avec l'âge:Les allergies en fonction de l'âge | phyto-soins

Chez l'enfant, les allergies apparaissent souvent dans cet ordre (voir tableur): l'eczéma et l'allergie alimentaire puis l'asthme et plus tard les rhinites à l'adolescence. 

En dehors des allergies alimentaires et aux venins (insectes, serpents...) qui persistent voir s'aggravent avec le temps, la rhinite, l'eczéma atopique, l'urticaire, l'asthme allergique vont avoir tendance à diminuer avec l'âge. Parfois l'allergie disparaît complètement malgré l'exposition à l'allergène. 

Les principales plantes utilisées:

Les plantes anti-allergies sont peu nombreuses mais elles sont efficaces. L'action anti-histaminique et anti-inflammatoire est efficace pour prévenir et réduire la réaction allergique. 

Le plantain, un atout dans la lutte anti-allergie | phyto-soins

Les Plantains: ce sont des anti-histaminiques majeurs. Ils stoppent la réaction allergique liée à une piqûre d'insecte simplement en écrasant une feuille sur la piqûre. Leur efficacité réside dans l'inhibition de la dégranulation des mastocytes (libération des granulons contenant l'histamine). Ils ont en outre une action immunomodulante et anti-inflammatoire.

L'Euphraise: Plante un peu oubliée, son utilisation diluée en interne comme en externe est intéressante notamment dans la rhinite. On l'utilisait beaucoup en bain d'yeux dans toutes les infections oculaires. 

Le Cassis (bourgeon): est un immunomodulateur utilisé avec grand succès notamment chez l'enfant. C'est un puissant anti-inflammatoire qui va agir dans la phase primaire de la réaction inflammatoire et en particulier dans les allergies.

La Menthe poivrée en extrait liquide (pas en huile essentielle) est intéressante également sur les rhinites allergiques.


Nos solutions
:

Toutes nos préparations sont listées en bas de page, voici un résumé de leur présentation:

  • Histoire de pollen: cette préparation, plus spécifique des allergies avec allergènes aériens (pollens, acariens, animaux...), est très efficace sur les rhinites LAPHT histoire de Pollen, la solution naturelle aux allergies | phyto-soinsallergiques. Sa forme diluée permet une utilisation chez l'enfant. Le Plantain et l'Euphraise sont dans cet extrait liquide.

  • L'équivalent de la préparation précédente mais sous forme de granules, c'est l'allergopollens
  • Phyto'gem Défense naturelle: encore une préparation efficace chez l'enfant. Il s'agit de gemmothérapie c'est à dire des macérats glycérinés de bourgeons d'arbustes et d'arbres. On retrouve notamment le bourgeon de Cassis. Très efficace même à dose réduite. Très bonne tolérance.

  • LAPHT Défense immunitaire: une préparation diluée et dynamisée qui agit en modulant les défenses immunitaires. On retrouve les plantes adaptogènes majeures (Echinacée, Ginseng...). Sous leur forme diluée, elles permettent une modulation de la réponse immunitaire (et donc allergique).
  • Chez les allergiques alimentaires, un Drainage hépato-rénal aidera à une meilleure tolérance même si l'élimination de l'allergène est la seule issue.

  • Les Probiotiques, pris pendant la grossesse et chez le jeune enfant, diminue les risques d'allergies. Pris adulte, elle aide à la modulation de la réponse immunitaire.

  • Le Phytonal: cette préparation en granules module les défenses immunitaires et va éviter que les immunoglobulines déclenchent la réaction allergique. Le phytonal aide également l'organisme a être plus fort pour lutter contre les maladies.

Nos conseils:

  • Bien entendu, il faut éviter les allergènes donc supprimer les aliments incriminés, éviter l'exposition aux pollens, nettoyer régulièrement sa maison et en particulier les draps et les oreillers, niches à acariens. L'aspirateur doit être équipé d'un filtre anti-allergique.

  • Aérer au moins 10 minutes par jour chaque pièce.

  • La literie a une durée de vie limitée, pensez à la changer tous les 10 ans maximum. Il existe des housses anti-acariens très efficaces.

  • L'allaitement exclusif diminue les risques d'allergies de l'enfant. Les dernières études conseillent une introduction de l'alimentation diversifiée entre 4 et 6 mois pour éviter les allergies.

  • Une diète hypoallergénique et un apport de probiotiques de la maman pendant la grossesse favoriserait le développement immunitaire chez le futur enfant.

  • Ne pas fumer. Le tabac fragilise les muqueuses et favorise la pénétration des allergènes dans l'organisme.

Pourquoi le nombre d'allergiques augmente?

Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer pourquoi il y a de plus en plus de personnes allergiques:

  • L'hypothèse hygiéniste: théorie selon laquelle l'exposition à des virus et bactéries en bas âge permet une maturation normale du système immunitaire. L'aseptisation systématique de notre environnement aurait pour effet de moins exposer notre organisme aux microbes. Notre système immunitaire compenserait en réagissant à des allergènes qui ne devraient pourtant pas déclencher de réaction. Ainsi les enfants ruraux, dont l'environnement est moins aseptisé, souffrent moins que les enfants citadins. 
  • Mais d'autres facteurs peuvent expliquer cette différence entre la ville et la campagne. La pollution atmosphérique, en particulier les particules fines émises par les véhicules, est plus élevée en ville.
  • La pollution des sols, de l'eau, les modes de productions agricoles et le choix alimentaire très large pourraient expliquer les allergies alimentaires. 
  • Une modification de notre flore intestinale et une muqueuse plus perméable et plus fragile sont également des hypothèses crédibles.

Source: Passeport santé https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=allergie_vue_ensemble_pm

Traité pratique de phytothérapie du Dr Jean-michel Morel

Pollens le réseau national de surveillance aérobiologique https://www.pollens.fr/le-reseau/allergie