L'asthme est une maladie respiratoire chronique caractérisée par une inflammation des bronches et des épisodes récurrents de respiration sifflante, de toux, d'essoufflement et de serrement de poitrine. Ces symptômes peuvent varier en intensité, et les déclencheurs courants incluent les allergènes, les infections respiratoires, l'exercice physique, ou les facteurs environnementaux tels que la fumée. L'asthme apparaît par crises pendant lesquelles les bronches ont leurs ouvertures qui se rétrécissent, ce qui crée une respiration difficile avec un sifflement caractéristique, une sensation d'oppression et une toux sèche. La cause de ce rétrécissement est due à une réaction inflammatoire et une contraction des muscles de la paroi des bronches comme vous pouvez le voir sur le schéma. La crise d'asthme peut-être dangereuse et nécessite des bronchodilatateurs rapidement.

La phytothérapie propose une prise en charge de fond conjointe avec les traitements conventionnels 

Les causes de l'asthme:

Les causes de l'asthme ne sont pas encore bien connues mais on pense qu'il s'agit à la fois de facteurs génétiques (héréditaires) et environnementales. L'asthme est souvent associé aux allergies mais ce n'est pas toujours le cas. L'asthme apparaît souvent chez l'enfant et disparaît souvent à l'âge adulte. ou bien plus tard vers la quarantaine. Lorsqu'il apparaît à l'âge adulte, il est souvent lié à l'environnement.

Mais qu'est ce qui cause la crise d'asthme?

  • des polluants atmosphériques divers (fumée, gaz d'échappement, pollution...)

  • des allergènes aériens (poils, pollens, acariens...)

  • Une maladie pulmonaire comme la bronchite ou la grippe

  • Des émotions fortes surtout chez l'enfant.

  • Une activité physique par temps froid et sec.

  • le tabac (tabagisme passif)

  • certains médicaments (antalgique, betabloquant..) et certains aliments allergisants.

L'asthme est une maladie chronique même si la respiration est la plupart du temps normale en dehors des crises. Les traitements de phytothérapie (plantes médicinales) que nous allons vous proposer sont compatibles avec les traitements chimiques et sont des traitements de fond de la chronicité de l'asthme. A terme, ils peuvent remplacer les traitements chimiques progressivement MAIS le traitement de crise doit toujours accompagner l'asthmatique.

Les plantes dans le traitement de fond de l'asthme

  • Le lierre terrestre est une plante qui s'est révélée efficace pour dissoudre le mucus (mucolytique) et favoriser son expulsion du système respiratoire (expectorant). C'est donc un excellent choix pour les personnes qui souffrent de congestion ou d'autres problèmes respiratoires. De plus, le lierre grimpant est également une plante utile qui peut être utilisée pour promouvoir la santé respiratoire.
  • L'hysope est une plante couramment utilisée pour promouvoir la santé respiratoire. L'hysope est connue pour sa capacité à fluidifier le mucus et à favoriser son expulsion du corps. Cependant, il est important de noter que l'huile essentielle d'hysope peut être dangereuse et qu'elle est connue pour déclencher des crises d'épilepsie.
  • La fumeterre est une autre plante souvent utilisée pour traiter les affections respiratoires. Cette herbe contient un anti-histaminique appelé fumarine, ce qui en fait une option de traitement efficace pour les personnes qui souffrent d'asthme causé par des allergies.
  • L'aunée est une plante connue pour sa capacité à favoriser la santé respiratoire. Cette plante est un expectorant naturel, un mucolytique, un anti allergène et un anti-inflammatoire qui peut être utilisé pour aider à soulager les symptômes associés aux affections respiratoires telles que l'asthme.
  • Enfin, la lavande est une plante bien connue pour ses propriétés calmantes et relaxantes. Cette plante s'est révélée efficace pour réduire le stress et l'anxiété, ce qui peut avoir un impact positif sur la santé respiratoire. L'huile essentielle de lavande peut être utilisée pour favoriser un sentiment de calme et de relaxation, ce qui peut aider à soulager les symptômes associés aux affections respiratoires.

Nous aurions pu également citer: l'Aubépine, le Bouillon blanc, le Coquelicot, le Marrube blanc, la Mauve, La Mélisse, la Menthe, le Millepertuis, l'Ortie, le Pin, le Plantain, le Romarin ou encore le Thym ou la Valériane.

En gemmothérapie, Le Bourgeon de Cassis est toujours très utile. On peut l'associer à l'Églantier, la Viorne lantane ou encore le Bouleau blanc

    Les solutions naturelles dans le traitement de fond de l'ashme

    Entre les crises:

    • le phyto-complexe respir calme BIO est un mélange de plantes dont le Lierre terrestre qui favorise l'expectoration et est un anti-inflammatoire pulmonaire. Il va permettre d'espacer les crises et de réduire leur intensité. L'Hysope également qui est mucolytique et va dissoudre le mucus en excès.
    • Une version diluée, parfaite pour les enfants, le LAPHT respiration aisée
    • Le phytonal n'aura pas d'effet sur l'asthme mais réduira le risque d'infection bronchique très dangereuse lorsque l'on est asthmatique.
    • La levure de bière, grâce à son apport en vitamine du groupe B, la B6 en particulier, est intéressante.

    Pendant la crise:

    ATTENTION: Les préparations suivantes sont complémentaires d'un traitement médical, la crise d'asthme étant une urgence.

    On pourra utiliser l'huile essentielle d'estragon (artemisia dracunculus) et mandarine (citrus reticulata zeste) pour leur propriété anti-spasmodique. Une goutte de chaque en friction sur le thorax. 

    Nos conseils:

    • La première chose est évidente: l'arrêt du tabac. IMPÉRATIF. Demander aux fumeurs qui vous entourent de ne pas fumer en votre présence.

    • Ensuite il faut contrôler les allergènes: animaux, acariens, poussières, pollens, moisissures... en particulier dans les chambres. Habiter dans une grande ville polluée est évidemment déconseillé.

    • Faire contrôler également une éventuelle allergie alimentaire.
    • Une perte de poids (s'il y a surpoids) diminue l'asthme.

    • Si vous souffrez de reflux gastro-oesophagien, il faut le traiter car il augmente le risque de crise.

    • Attention à certains médicaments comme l'aspirine qui peuvent déclencher des crises.

    • Continuer le sport en veillant à bien s'échauffer et en ne forçant pas. Cela permet de renforcer les poumons et le cœur. Eviter toutefois l'hiver par temps froid et sec.

    • Veillez à maintenir une hygrométrie proche de 45-50%

    • Enfin la pratique de technique de relaxation et de respiration comme le yoga est très intéressante.

    Pour être informé de nos derniers articles, de nos promos et de notre actu, n'hésitez pas à suivre notre page facebook

    Produits mentionnés

    Commentaires (0)

    Pas de commentaires pour le moment
    Produit ajouté à votre liste de souhait