Les calculs rénaux

La formation des "pierres"

Les calculs rénaux (ou lithiase rénale ou calculs urinaires) sont des "pierres" causées par la cristallisation de sels minéraux et d'acide qui se forment dans le rein. Ils s'éliminent la plupart du temps naturellement sans causer de symptômes. Lorsqu'un calcul reste dans l'uretère (canal reliant le rein à la vessie), on parle de coliques néphrétiques qui sont extrêmement douloureuses et constituent une urgence.

Quelques chiffres

  • Les hommes sont 2 fois plus touchés que les femmes
  • C'est à la quarantaine qu'ils apparaissent le plus.
  • Presque 1 personne sur 10 aura une colique néphrétique dans sa vie
  • Plus de la moitié des personnes ayant fait une colique vont faire une récidive dans les 10 ans d'où l'intérêt des traitements naturels suivants

on parle ici de prévention, la colique néphrétique est une urgence vitale qui nécessite une prise en charge rapide. 

Pourquoi ai-je des calculs?

Le calcul se forme lorsque la concentration en sels minéraux et acides est élevée. Le facteur le plus important à cette concentration est tout simplement un manque d'hydratation. Les urines ne sont pas assez diluées et cela favorise la cristallisation et donc la formation de la pierre. Bien s'hydrater est donc la 1ère bonne résolution à prendre. Plus rarement, un traitement, une maladie comme le diabète, une malformation ou une alimentation trop riche en sucre et protéine peuvent être à l'origine des calculs.

Il faut noter également que les calculs peuvent entraîner des infections urinaires.

Les plantes et huiles essentielles utiles en prévention:

La phytothérapie et l'aromathérapie sont utiles pour éviter la formation de calculs et faciliter l'élimination des calculs inférieurs à 6-7mm (qui passent en principe l'uretère). Ces traitements peuvent être pris soit en cure discontinue (3 semaines de prises 1 semaine de pause) ou à des doses réduites en cure continue. Il faut durant ce traitement boire 3 litres d'eau.

  • Le Phyto-complexe bio pierre est un complexe de plantes diurétiques (Chiendent, Piloselle, aubier de Tilleul...) qui réduit la concentration en minéraux (sodium, potassium, acide urique...), augmente la chasse urinaire pour éliminer plus facilement les calculs et favorise la dissolution des plus gros calculs. Ce phyto-complexe Pierres aidera à l'évacuation naturelle de petits cristaux et évitera à de nouveaux calculs de se former. Nous conseillons de commencer par 3 semaines à la dose normale (25-30 gouttes 3 fois par jour) puis de diminuer progressivement les doses. Un contrôle radiographique est plus que souhaitable. Quelques unes des plantes utilisées:
    • Le Chiendent est un diurétique notamment des sels de potassium et de l'acide citrique (qui fait précipiter les minéraux responsables des lithiases (calculs). Il est aussi anti-inflammatoire.

    • L'aubier de Tilleul est un draineur urinaire qui va nettoyer les voies urinaires. Il est puissamment antispasmodique car il contient du phloroglucinol qui est d'ailleurs le principe actif du Spasfon (un antispasmodique utilisé lors de coliques néphrétiques)

    • Le Piloselle élimine l'acide urique et tous les composés azotés.

    • La Pariétaire est émolliente et empêche la formation des lithiases urinaires et biliaires.

  • Le Bilrenis est un complexe d'huiles essentielles litholithique qui dissout le calcul. A prendre sur un sucre, il peut soulager une crise de coliques avant de voir le médecin. Très intéressant dans les calculs biliaires, il est également bien utile dans les calculs rénaux en complément du phyto-complexe Pierres.

Nos conseils:

  • L'hydratation est un facteur clé. Comme nous l'avons vu, la cause des calculs est une trop grande concentration en minéraux dans le rein. Ces minéraux, calcium en tête, cristallisent à cause de la présence d'acide et forment la lithiase. Boire au moins 2l de boisson par jour (eau, bouillon, café..) permet de diluer l'urine. Si la présence de calcul est avérée, il faut boire 3 litres par jour. Il est plus intéressant de boire en dehors des repas et le plus régulièrement possible. Lorsque vous êtes soumis à une forte chaleur ou faites des efforts physiques, augmentez encore les quantités d'eau. Vous pouvez rajouter un peu de jus de Citron qui a une action favorable sur les calculs. Rappel: pendant une colique néphrétique, on ne boit pas car cela augmente la pression dans le rein et l'uretère.
  • Le surpoids, le diabète et l'hypertension favorisent les calculs. 
  • Les personnes souffrant de crise de goutte ou d'infection urinaire à répétition sont également plus sensibles à ce problème. Une infection urinaire pendant un épisode de colique néphrétique n'est pas rare.
  • Mangez plus de fibres: son, lin, céréales... et plus d'aliments contenant du potassium (pomme de terre, avocat, banane..) qui réduit l'excrétion du calcium.
  • Réduisez la consommation de viandes, de sucres et de sel.
  • Pas d'alcool. L'alcool déshydrate